la bohème n‘a rien

mais elle vit de tout ce qu’elle a

Je vis dans un monde où il y a trop de monde, trop de bruit…

Où la triste bêtise a eu la riche idée de se mettre à réfléchir…

Nous ne regardons plus le soleil se lever,  nous ne parlons plus à la lune

Nous ne rêvons plus…quelle tristesse !!!…

Il faut toujours aimer le jour qui se lève, et vivre le temps dans la satisfaction du présent…

La nature est la compagne du nomade, elle définit son espace intérieur, son invincible besoin d’être heureux…

Alors, imagine…que toi et moi, nous regardions la lune en même temps, au même moment,

et même si nous sommes à des milliers de kilomètres l’un de l’autre…

N’est-ce pas là le plus beau des messages…

Je ne sais pas encore envoyer des images par ce chemin là…

Alors, en attendant de trouver mieux, je vais partager avec toi, dans ce petit coin,

mes joies, mes peines, mes rencontres et mes colères aussi peut-être…

Un voyage immobile…

sur ton fauteuil, au coin du feu, comme à la guinguette,

si tu as eu la chance de la connaitre…

Un moment ensemble…

Rien que pour cela…

Bonne balade !!!…

, ,

La manche...belle par nature...

La Manche est belle et envoûtante, avec ses bords de mer verts et bleus, ses plages, ses phares, ses nombreux petits villages, et son fort vécu historique, au milieu d'une nature préservée, à l'état pur...     …
, ,

En descendant de la Manche...

La pointe de le Hague... Dans le coin, on a coutume de l’appeler "la petite Irlande".. Surement à cause de sa cote déchirée, de ses écueils sournois et malins, de ses murets de pierres sèches recouverts de lichens, de ses longs sentiers…
, , , ,

Le vieil homme qui regardait la mer...

Le vieil homme sur le banc ne bouge pas, celui sur la croix non plus. Le regard tourné vers l'horizon, ils partagent la même solitude. On ne parle pas dans ces moments-là, on se laisse happer par le ressac. La mer est une sorcière qui…
, , , , ,

Un siècle...

 Onze semaines...sans restau..sans bars..sans trains...sans............. Bof, cela ne m'a pas beaucoup dérangé...en fait, tout seul, je ne vais ni au restau, ni dans les bars, le train..laisse moi rire, et le travail..alors là, je m'étouffe.... Mais…
, ,

Une vie sans visage...

 Une vie sans visage.. Le silence des sourires... Il existe un seuil où l'humain n'accepte plus le sauvage, parce que trop présent, trop envahissant... Mais la nature a horreur du vide...              Le…
,

Le plus beau des printemps...

   J'ai toujours fait de beaux rêves,    je vis dans mes rêves pour avoir un doux regard sur les choses... On avait peur que les printemps à venir ne deviennent de plus en plus silencieux, mais nous avions oublié que les oiseaux,…

SUIVEZ-MOI !

This contact form is deactivated because you refused to accept Google reCaptcha service which is necessary to validate any messages sent by the form.
Inscrivez-vous et vous recevrez des mes nouvelles : articles, photographies, vidéos…