la bohème n‘a rien

mais elle vit de tout ce qu’elle a

Sortir du troupeau et de sa zone de confort, se faire confiance, s’écouter, et suivre son instinct…

C’est le cœur du voyage en van…

La route est belle et lumineuse comme l’arc-en-ciel…

Il m’arrive parfois de ressentir le sentiment d’appartenir autant à ce chemin

que le ruisseau qui coule dans la montagne, que le vent qui rebondit d’arbre en arbre…

Je veux être en accord avec tout ce qui m’entoure, et faire partie de tout ce qui vit et respire autour de moi…

C’est ma vie en van…

Le soir venu, c’est la recherche du coin sympa, pour me poser à l’abri du bruit et des regards incongrus,

où du trop de vent qui soufflerait la flamme de mon réchaud…

Et si la solitude parfois me fait parler tout seul, ou que les petits blues s’installent tout doucement,

j’ouvre mon carnet de voyage, et je dessine, j’écris, je me confie, comme si je racontais ma journée à un ami,

mais surtout, pour ne pas perdre le fil de mes envies…

Dans mes rêves, je ne marche jamais seul,

j’entends le vent puissant bousculer les bœufs musqués,

et les jappements aigus des pygargues à queue blanche…

Je devine les fjords profonds et les cotes sauvages….

Grandiose et incroyablement lointaine,

comme dans un rêve d’enfant,

la Laponie m’attend…..

, ,

Sur les bords de l'Auvézère...

Elle prend sa source dans le massif central, à 420 m d'altitude... Puis elle serpente ainsi sur 112 km, au milieu des forets, des cèpes et des truffes... Elle sert un temps de frontière entre la Corrèze et la Dordogne, avant de s'engouffrer…

Goupil dans les fleurs des champs...

Au Moyen-Age, un Renard était appelé fréquemment un Goupil... Le terme actuel de Renard pour le désigner, n'est autre que le prénom "Renart" donné au Goupil  du "Roman de Renart"... Dans ce recueil, Renart le goupil est très rusé, et…
, , ,

La Faya...

 Quand le moteur s'est arrêté contre la petite maison dans la foret, j'ai été accueilli par le chant du Coucou solitaire... Mes premiers pas ont foulé l'herbe haute, parsemée de Saxifrages et de Primevères... J'aurais voulu les compter…

Finibus Terrae...

En latin cela veut dire "la fin de la terre"... Le Finistère... Dans le Finistère, le patrimoine religieux est très riche et omniprésent... Lors de mes balades, j'avais remarqué que les portes des enclos paroissiaux étaient obstrués…
,

Les patriarches...

Remarquables et vénérables, centenaires, parfois millénaires, mais toujours colossaux, les arbres constituent un patrimoine naturel et original... Historiques et témoins du passé, ils sont souvent associés à des cultes religieux,…
, ,

La Mer...

 Pour toutes les fois où je me suis assoupi en écoutant le bruit de tes vagues sur la plage, pour tous ces fabuleux rêves, ces incroyables paysages, ces couchers de soleil éblouissants et ces coups de vent tempétueux, pour tous les…

SUIVEZ-MOI !

This contact form is deactivated because you refused to accept Google reCaptcha service which is necessary to validate any messages sent by the form.
Inscrivez-vous et vous recevrez des mes nouvelles : articles, photographies, vidéos…